• Orbital

Plus il y aura d’investisseuses actives, plus il y aura d’entrepreneuses à succès


Pouvez-vous vous présenter ?

Ingénieure de formation (école centrale de Lyon), détentrice d’un DEA en systémique des écoles centrales Paris, Lyon et Lille, j’ai fait la majorité de ma carrière professionnelle dans le secteur de la finance de marché en tant que cheffe de projet, cheffe d’équipe, experte et formatrice. Ayant fondé ma société de conseil en 2008, j’ai enchainé les missions au sein des grandes institutions financières internationales et j’ai eu une parenthèse publique très enrichissante en tant que conseillère ministérielle au sein de la présidence du gouvernement tunisien et du ministère du commerce et de l’artisanat. Co-fondatrice et administratrice de plusieurs ONGs, entrepreneure, mentoret Business Angel, j’ai une dizaine d’investissements à mon actif entre la Tunisie, la France et l’Angleterre.


Business Angel, c'est arrivé comment ?

J’ai commencé à investir dans des projets qui me parlaient plus en «love money» (family, friends, fools) avant de décider de professionnaliser mon approche en rejoignant un réseau. C’est là qu’en cherchant sur internet je suis tombée sur Femmes Business Angels, je ne connaissais personne, j’ai assisté à une Rencontre Mensuelle et j’ai tout de suite été séduite par la qualité des projets, des échanges et par l’ambiance de bienveillance et de sérieux qui y régnait. J’ai eu en plus la chance de rejoindre une promotion de femmes formidables, la promotion Phénix que j’ai eu l’honneur de co-marrainer et d’avoir à mon tour une marraine extraordinaire,Véronique. Depuis, j’ai également donné naissance à un nouveau réseau de Business Angels souhaitant faire le pont entre l’Afrique, l’Europe et le reste du monde appelée «Bridging Angels».


Quels sont vos critères d’investissement ?

Tout d’abord il faut que le projet me parle, que j’y vois un intérêt clair en termes d’impact positif sur le monde ou que j’y détecte une innovation intéressante.

Mais c’est quasiment toujours l'apporteur·se de projet et la confiance qu’il ou elle inspire qui fait la différence. Aussi, je ne fais pas exprès, mais beaucoup de startups dans lesquelles j’ai investi jusqu’à présent sont portées par des femmes☺.


Parlez-nous d’un investissement qui vous a marquée ?

Comme toutes mes collègues investisseuses dans Altaroad, nous sommes fières de ce projet qui enchaîne les prix et les récompenses. Une boite fondée par trois femmes dans le BTP qui rafle tout, il faut le faire ! Je tire mon chapeau à toute l’équipe et leur souhaite encore plus de succès et de réalisations. A titre personnel, j’avoue aimer l’idée que ce merveilleux projet soit porté par une équipe non seulement féminine mais aussi à la fois Française et Tunisienne☺.


Que diriez-vous pour donner envie de tenter l'aventure Femmes Business Angels ?

C’est une véritable aventure humaine extraordinaire : des femmes aux parcours très différents mais toutes très inspirantes qui sont là pour soutenir et promouvoir de belles jeunes entreprises et les porter aussi loin que possible. Rejoindre ce réseau c’est emmagasiner les belles découvertes, c’est s’ouvrir sur le monde de l’investissement et de l’innovation d’un angle fort agréable. Je ne peux que recommander à toutes celles qui ont un peu d’argent à investir (il ne faut pas avoir une fortune colossale non plus) de sauter le pas et venir pousser les portes de FBA. Je crois profondément au fait que plus il y aura d’investisseuses actives, plus il y aura d’entrepreneuses à succès.


Une phrase inspirante ?

«À cœur vaillant rien d'impossible», devise de Jacques Cœur, lui-même entrepreneur du 15ème siècle


Source : Newsletter Femmes Business Angels - Septembre/Octobre 2020

Pour en savoir plus sur l'unique réseau féminin de Business Angels en France et 1er réseau féminin en Europe https://www.femmesbusinessangels.org/

Orbital est un fonds de dotation, créé en 2019 et régi par loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie.