Orbital est un fonds de dotation, créé en 2019 et régi par loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie.

  • Orbital

Rachel : "Avoir la ELIKYA Attitude"

Rachel Banza est une jeune femme, de nationalité congolaise fondatrice de l'enseigne de beauté Elikya Beauty. Elle nous fait part de son parcours, son expérience, et répond aux questions des journalistes de Teensgetup.


Pourquoi Elykia Beauty ?

ELIKYA signifie « Espoir » dans ma langue d'origine, le lingala. Tout notre concept est basé sur cette notion d'espoir, d'espérance, de foi. Elykia Beauty, est un rêve de petite fille qui n'a pu voir le jour que par la foi que j'ai en Dieu.

Elykia Beauty c'est aussi l'espoir de la Beauté.... L'espérance en une beauté unique car chaque femme est sublimée au sein de nos instituts.


Depuis quand entreprenez-vous ?

Nous avons commencé, ma sœur et moi notre projet entrepreneurial en 2006. Nous étions alors dans la phase d'écriture du projet, avec le business plan, l'étude de marché, la recherche d'un local... Et en 2007, notre premier institut a enfin vu le jour.

Comment avez-vous commencé ?

Nous avons avancé étapes par étapes toujours avec notre principe de foi! J'ai suivi une formation de gestion d'entreprise à la chambre des métiers. Et puis j'ai énormément appris sur le terrain en ce qui concerne les techniques de management avec mon personnel. Pour ce qui est de la partie commerciale et marketing , je suis moi même issue d'un cursus scolaire orienté dans ces domaines, il ne m'a donc pas été difficile de développer des stratégies commerciales pour faire connaître la marque.

En 2010, nous avons fait le choix d'agrandir notre équipe et de nous associer à deux entrepreneuses, très sensibles aux cosmétiques! Une équipe de choc est née !

Cela a t-il été facile ?

En toute honnêteté il n'a pas du tout été évident d'avancer, notamment à cause de notre jeune âge ! Au moment de notre lancement, nous avions tout juste 23 et 19 ans ! À cet âge, les jeunes filles pensent plus à sortir ou à s'amuser, alors prendre la décision de créer son business est une très lourde responsabilité ! De même il n'a pas été facile de trouver un financement auprès des organismes prêteurs qui ne croyaient pas en nous... Mais à force d'avoir persévéré, nous avons finalement trouvé une banque qui a accepté de nous accompagner dans cette belle aventure !


Autre difficulté, la gestion du personnel est parfois difficile quand on est un jeune manager et que l'on doit gérer des mères de famille qui ont parfois le double de notre âge !


Avez-vous eu l'envie parfois de tout lâcher ? Qu'est-ce qui vous a persuadé de continuer ?

L'entrepreneuriat est par définition difficile, surtout en France ou la législation ne favorise pas toujours les petites structures..bien qu'elles créent des emplois! Bien sur qu'on est parfois fatigué et qu'on se laisse envahir par l'envie de tout lâcher ! Mais très vite, l'état d'esprit de l'entrepreneur reprend le dessus. C'est comme un instinct, un tourbillon d'idée qui bouillonne en nous, et qui nous remotive pour la suite.


Quel conseil donneriez vous aux personnes qui souhaitent entreprendre?

Si j'avais un conseil à donner aux personnes qui souhaitent entreprendre, ça serait de croire à leur projet et de ne pas attendre que quelqu'un d'autre le fasse à leur place ! Il faut absolument avoir cette foi inébranlable en son projet ! Avoir la ELIKYA Attitude et ne pas se laisser décourager par les portes qui peuvent se fermer ou les difficultés rencontrées ! Un entrepreneur doit aussi avoir l'envie et la soif d'apprendre plus tous les jours, alors n'hésitez pas à vous former au maximum pour avoir le plus d'autonomie possible.