• Orbital

Pour Imène et Sonda rester dans sa zone de confort, c’est être spectateur de sa vie

Imène, Sonda qui êtes-vous ?

Nous sommes Imène Khanfir Kallel Docteur Ingénieur en génie électrique et Sonda Ammar Bouhamed Docteur en Informatique. Nous sommes toutes les deux enseignantes universitaires à l’université de Sfax en Tunisie. Nous avons commencé à travailler ensemble depuis 2010. C’était une relation de doctorante-encadrante qui a évolué en une belle amitié d’abord et la création ensuite d’une équipe soudée, solide et gagnante. Nous avons réussi ensemble tous les défis que nous nous sommes fixés avec ambition et motivation pour aller vers l'avant. Depuis 2014, nous sommes partenaires dans pratiquement tous les projets et travaux de recherche scientifique et d'encadrement. En 2019, nous avons fondé une équipe d'une dizaine de chercheurs 'Cybernics Team', au sein du laboratoire CEM-Lab de l'ENIS (L’école Nationale des Ingénieurs de Sfax), en partenariat avec ISBS (Institut Supérieur de Biotechnologies de Sfax), Tunisie, qui développe, par l’intelligence artificielle, des solutions sur le traitement, la fusion, et la qualité de l'information pour l'aide à la décision.


Quel est votre sujet de recherche privilégié ?

L’aide à la décision pour l’automatisation de la navigation est l’un des sujets sur lequel nous travaillons depuis 2014 dans le cadre de nos activités de recherche scientifiques communes. L’idée nous a passionnées et rapprochées, ce qui nous a motivées à pousser le projet plus loin et le faire sortir du cadre purement scientifique et le concrétiser en un dispositif qui peut être vraiment utile. L’idée d’une canne intelligente nous a paru un bon début sur tout que ça peut aider des personnes en besoin spécifiques. Un contact avec une association locale de personnes à déficience visuelle nous a encore motivées pour mettre en place notre premier prototype que nous avons breveté sous le nom d’ALMOURAFEK, qui signifie l’accompagnant.


Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

Notre projet consiste à la production, la commercialisation et la vente d’une gamme de dispositifs intelligents d’assistance à la navigation permettant aux personnes à besoins spécifiques de bien interagir avec leur environnement et à surmonter leurs incapacités. Nos compétences en matière d’intelligence artificielle (I.A) et de technologie des capteurs présentent notre atout dans le développement de dispositifs innovants.

Nos produits sont d’abord destinés à permettre aux personnes en besoin, telles que les personnes à déficience visuelle, les personnes âgées et les malades d’Alzheimer, de mieux interagir avec leur environnement et de leur assurer une navigation sécurisée. D’autre part, nos produits sont aussi destinés à équiper des robots de service. En effet, la tendance actuelle est d'utiliser les robots partout. Notre système de base assure une navigation autonome d’un robot dans des environnements d’intérieur structuré, dynamique et fortement encombré du fait de la présence humaine, tels que les milieux urbains publics ou privés. Citons à titre d'exemples les centres commerciaux, les sites de divertissement, les sièges administratifs et commerciaux ou même les résidences privées ou publiques.


Avez-vous été soutenu dans la réalisation de votre projet ?

En Mai 2019 une rencontre a permis la transformation d’ALMOURAFEK d’un prototype de recherche breveté, en un dispositif de lancement d’une startUp. C’était la rencontre avec Dalel Krichen, directrice exécutive de l’association I-Cube fondée et présidée par l’homme d’affaire Tunisien Moncef Sellami, fondateur et président du Groupe One Tech.

I-Cube, « Innovate-Invent-Inspire » est une association Tunisienne qui a pour vision de promouvoir la culture de l’entreprenariat et de l’innovation et la formation aux bonnes pratiques de la valorisation et du transfert. Elle offre le suivi et l'accompagnement de grande qualité de jeunes startuppeurs minutieusement sélectionnés par une équipe d’experts, de différents domaines techniques et artistiques. La sélection de notre projet était le premier pas sur le chemin de l’industrialisation. I-Cube a été le catalyseur qui a su combiner les processus, le savoir et les gens qui ont permis à notre startup de naître.


Quels messages souhaitez-vous transmettre aux femmes suite à votre expérience ?

Nous sommes enseignantes universitaires chercheuses, nos salaires sont respectables et nous menons une vie confortable… mais ordinaire ! Rester dans sa zone de confort, c’est être spectateur de sa vie. Ce qui nous attend en dehors de cette zone continue à nous effrayer tant qu’il demeure inconnu. Si on ne prend pas de risques, on abandonne l’extraordinaire pour de l’ordinaire. Même si on échoue, ce n’est pas la fin du monde, les échecs servent à tester les idées. Ayez confiance en vous, changez de plan, mais ne perdez jamais votre objectif de vue. Steeve Jobs assure que « Ce qui sépare les 50% d’entrepreneurs qui réussissent des 50% qui échouent, c’est la persévérance »…. Et la persévérance c’est notre visa pour le succès, nous, femmes Tunisiennes. Courageuses et visionnaires, nous avons prouvé qu’en affaires, nous brillons par notre charisme et nos idées originales et innovantes. Nous les femmes, quand nous nous soutenons entre nous, l’incroyable se réalise !


Imène Khanfir Kallel & Sonda Ammar Bouhamed ont rédigé les réponses à nos questions

En savoir plus sur I-Cube http://www.icube.tn/




Orbital est un fonds de dotation, créé en 2019 et régi par loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie.